Senior et en recherche d’emploi ? Les conseils pour une candidature et un entretien réussis

Le CV est la première impression que vous donnez aux recruteurs. Il doit donc être clair, synthétique et pertinent. Pour ce faire, mettez en avant vos compétences et vos réalisations les plus récentes et les plus adaptées au poste que vous visez. Inutile de mentionner vos expériences datant de plus de 10 ans, sauf si elles sont en lien direct avec le poste.

Utilisez des mots-clés et des verbes d’action pour décrire vos missions et vos résultats. 

Lire également : Comment faire une domiciliation d’entreprise ?

Exemple : au lieu de dire « j’ai participé à la gestion de projets », dites « j’ai piloté et coordonné des projets de A à Z ».

Soignez la présentation de votre CV. Choisissez une police lisible, une mise en page aérée et des couleurs sobres. Évitez les fautes d’orthographe et les informations inutiles (photo, âge, situation familiale, etc.).

A découvrir également : Les effets positifs de nouvelles méthodes de travail à distance sur les entreprises

Adaptez votre CV à chaque candidature. Faites ressortir les éléments qui correspondent aux besoins et aux attentes de l’entreprise. N’hésitez pas à consulter le site web de l’entreprise, ses réseaux sociaux ou ses offres d’emploi pour vous renseigner.

Cliquez ici pour trouver un emploi quand on est sénior. C’est un site qui propose des offres d’emploi adapté à cette tranche âge. 

Rédigez une lettre de motivation personnalisée et percutante

La lettre de motivation est le complément indispensable du CV. Elle doit vous permettre de :

  • vous présenter,
  • expliquer votre motivation,
  • montrer votre adéquation avec le poste.

Pensez donc à respecter la structure classique d’une lettre de motivation : introduction, développement et conclusion. Chaque partie doit comporter un ou deux paragraphes maximum.

Commencez par accrocher l’attention du recruteur en indiquant le poste auquel vous postulez, la source de l’offre et ce qui vous a intéressé dans l’entreprise ou le secteur d’activité.

Développez ensuite votre parcours professionnel en mettant en avant vos compétences, vos expériences et vos réussites en lien avec le poste. Montrez que vous êtes à jour sur les évolutions de votre métier et que vous êtes capable de vous adapter aux changements.

Terminez en exprimant votre motivation et votre envie de rejoindre l’entreprise. Proposez un entretien pour approfondir votre candidature et remerciez le recruteur pour son attention.

Important : Utilisez un ton positif, dynamique et professionnel. Évitez les formules toutes faites, les répétitions et les fautes d’orthographe. Relisez-vous et faites-vous relire par un proche si besoin.

Préparez-vous à l’entretien d’embauche et mettez en valeur vos atouts

L’entretien d’embauche est le moment clé pour convaincre le recruteur de votre candidature. Il faut donc vous y préparer sérieusement et anticiper les questions que vous pourriez avoir à affronter.

Renseignez-vous sur l’entreprise

L’idée est de collecter un maximum d’informations sur :

  • son secteur d’activité,
  • sa culture,
  • ses valeurs,
  • ses projets... 

Cela vous permettra de montrer votre intérêt et votre curiosité pour le poste.

Préparez votre discours de présentation

Résumez votre parcours professionnel, vos compétences, vos motivations et vos objectifs en quelques minutes. Soyez clair, concis et cohérent avec votre CV et votre lettre de motivation.

Anticipez les questions que le recruteur pourrait vous poser

Préparez des exemples concrets pour illustrer vos propos et démontrer vos capacités. Soyez prêt à répondre aux questions sur votre âge, votre disponibilité, votre mobilité et votre salaire sans vous justifier ni vous dévaloriser.

Adoptez une attitude positive et confiante

Souriez, regardez le recruteur dans les yeux, parlez distinctement et calmement, écoutez attentivement et posez des questions pertinentes. Évitez les gestes parasites, les hésitations et les critiques envers vos anciens employeurs.