Comment imperméabiliser des chaussures en daim naturellement ?

Dans certains pays surtout ceux de l’Europe, il est difficile d’échapper à l’humidité en hiver ou lors des précipitations quand on marche. Cette humidité lorsqu’elle arrive à traverser nos chaussures vous mettra très mal à l’aise et provoque une très mauvaise odeur dans la chaussure. C’est pour éviter d’en arriver là qu’il est recommandé d’imperméabiliser vos chaussures en daim. Comment y parvenir ? Voici une recette qui vous y aidera.

Ingrédients et ustensiles à prévoir pour cette recette

Plusieurs sont les ingrédients et ustensiles à prévoir pour préparer cette recette. Il  s’agit surtout de :

A découvrir également : Quelle couleur sous un pantalon blanc ?

  • 2 ou 3 petites cuillères de cire d’abeille (un produit facile à trouver dans les supermarchés) ;
  • 1 ou au plus 2 cuillères à café d’huile végétale (huile d’olive en priorité) ;
  • 1 récipient pouvant supporter la chaleur ;
  • 1 vieux torchon ou un petit linge ;
  • 1 sèche-cheveux.

À ces outils s’ajoutent une petite brosse ou un pinceau. Une fois que vous aurez ces accessoires, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Étapes pour la préparation de la recette

La préparation de cette recette suit plusieurs étapes qui sont exposées ici.

A lire en complément : Comment garder un visage jeune à 50 ans ?

  • Préparer un feu doux et pas très brûlant.
  • Mettre le récipient sur le feu et y verser les deux cuillères de cire d’abeille et une cuillère d’huile d’olive l’une après l’autre.
  • Remuez pour avoir un mélange homogène où l’huile et la cire d’abeille seront indissociables.
  • Faire fondre pendant 5 à 10 minutes le contenu jusqu’à ce que vous obteniez un mélange de la cire d’abeille bien liquide.
  • Retirer le mélange du feu et ne pas laisser refroidir.

Ces étapes achevées, il faut passer à l’utilisation du mélange obtenu sur la chaussure en daim à imperméabiliser.

Mode d’emploi de la recette sur la chaussure

Une fois le mélange prêt, il faut en faire un usage spécifique pour avoir le résultat souhaité. Ainsi, cet usage se fait en trois points.

En premier, vous devez passer le mélange de façon uniforme sur la chaussure. Vous avez pour obligation de le faire même si en se refroidissant le mélange laisse des traces sur le daim. Pour mener cette opération à bien, vous devez tremper un pinceau bien trempé dans le mélange de cire d’abeille et de l’huile d’olive.

La seconde phase consiste à faire pénétrer le mélange dans la peau de la chaussure à l’aide d’un sèche-cheveux et ceci pendant 10 minutes au moins. Cela doit se faire avec le plus grand soin.

Pour finir, vous devez nettoyer délicatement la chaussure avant de la poser au soleil pour un léger séchage. Pour cela, vous pouvez faire usage d’un torchon propre.

Une fois toutes ces étapes terminées, il faut observer certains comportements pour assurer la durabilité du travail

Comportements à avoir pour assurer la durabilité de l’imperméabilité

Pour assurer la durabilité de l’imperméabilité de votre chaussure en daim, vous devez d’abord éviter de mettre tout de suite la chaussure après avoir passé le mélange imperméabilisant.

Par ailleurs, vous devez réduire la fréquence de lavage de votre chaussure avec de l’eau. D’ailleurs, ce style de nettoyage est presque interdit pour les chaussures de ce type.

Pour assurer l’efficacité de l’imperméabilité, il faudrait aussi répéter le processus d’imperméabilisation sur la chaussure en daim. Cela doit se faire au moins une fois par mois.