Beurre périmé : peut-on le manger ?

Le beurre est une matière grasse très largement utilisée en cuisine en France. Toutefois, il ne se conserve pas aussi longtemps que l'huile par exemple. Au-delà de la date limite de consommation, est-il possible de manger du beurre sans risque ? Comment savoir si votre beurre est devenu rance ?

Pourquoi le beurre ne se conserve t-il pas longtemps

Le beurre et l'huile sont très utilisés en cuisine. Cette dernière se conserve plusieurs mois alors que pour le beurre, la date limite de péremption est souvent de quelques semaines seulement.

A lire également : Comment perdre du poids naturellement sans régime ?

Cette différence de conservation est due au fait que l'huile est composée exclusivement de matières grasses végétales. Le beurre est également constitué de matières grasses, mais pas uniquement. En effet, celles-ci représentent 82 % de la masse, le restant étant de l’eau, des protéines (caséine), du lactose et des sels minéraux. C'est la présence de lactose et de protéine qui réduit la durée de conservation du beurre.

Notez toutefois que l'ajout de sel augmente considérablement sa conservation par rapport à un beurre doux.

Lire également : Est-ce qu'un alcoolique peut s'en sortir ?

Comment savoir si votre beurre est périmé ?

Comme pour tous les autres produits frais, vous trouverez sur votre plaquette de beurre une date limite de consommation. Toutefois, cette DLC n’est qu’approximative. Elle peut être raccourcie si le beurre est resté longtemps à température ambiante. Alors, comment savoir si un beurre est périmé ?

Changement de couleur, premier indicateur du rancissement

Lorsque le beurre est périmé, il devient ce que l'on appelle rance. Le rancissement, c'est-à-dire le fait de rancir, se traduit tout d'abord par une modification de l'aspect de cet aliment. Ainsi, il prend une couleur jaune beaucoup plus soutenu. Après quelque temps, à l'inverse, il blanchit en surface.

Odeur forte

Le rancissement provoque une altération et une dégradation des lipides insaturés. Cette oxydation se traduit également par un dégagement gazeux désagréable. Ainsi, si votre plaquette dégage une odeur forte et inhabituelle, c'est que votre beurre est rance.

Goût plus prononcé et inhabituel

Si vous avez remarqué ni changement de couleur ni odeur particulière, vous serez probablement alerté par un changement de goût. En effet, quand cet aliment est périmé, son goût devient beaucoup plus prononcé et totalement inhabituel. Il est alors aigre et a mauvais goût, signe qu'il a tourné.

Peut-on manger du beurre après la date limite ?

Pour garantir votre santé alimentaire, les producteurs ont obligation d'indiquer de manière claire sur l'emballage la date limite de consommation (DLC). Parfois confondue avec la DDTM (date de durabilité minimale), cette date vous garantit que vous pouvez consommer cet aliment sans craindre d’être malade.

Gare au respect de la chaîne du froid

Avant de répondre à la question de savoir si on peut consommer du beurre après la date limite, il faut s'interroger sur le bon respect de la chaîne du froid. En effet, ce produit laitier peut être impropre à la consommation même avant cette fameuse DLC.

En effet, cela dépend des conditions dans lesquelles votre plaquette a été conservée. Du côté des industriels, cela ne pose généralement aucun souci. Tout est surveillé et ultra surveillé. De tels produits laitiers sont stockés dans des entrepôts frigorifiques entre 0 degré et 8 degrés maximum et sont transportés en veillant au strict respect de la chaîne du froid.

En revanche, celle-ci est souvent rompu par le consommateur final qui ne dispose pas toujours de sac isotherme pour transporter son d'alimentation depuis le point de vente jusqu'à son domicile. Si le beurre reste ensuite trop souvent hors du frigo, il peut tourner bien avant la date limite de consommation.

Est-ce grave de manger du beurre périmé ?

Si votre beurre ne présente aucun signe de détérioration, vous pouvez tout à fait le consommer après la date limite de consommation dans un délai raisonnable. C'est d'autant plus vrai si vous avez opté pour du demi-sel.

En revanche, si vous avez le moindre doute, mieux vaut ne pas en consommer. En effet, vous risquez alors une intoxication alimentaire.