Quel est le travail d'un assistant social ?

Nous avons tous entendu parler d'être un travailleur social, en particulier dans le cas de la protection de l'enfance. Saviez-vous que le travailleur social joue également un rôle de médiateur dans la prise en charge des patients et leur retour à la maison ? Ce métier nous intéresse, découvrez-le avec nous !

Lire également : Quelles spécialités choisir pour faire du droit ?

Qu'est-ce qu'un travailleur social ?

Selon l'ANAS (Association nationale des assistants en travail social), « le travailleur social agit avec des individus, des familles et des groupes dans le cadre d'une approche globale pour : — améliorer leurs conditions de vie en termes sociaux, sanitaires, familiaux, économiques, culturels et professionnels ; — développer leurs propres capacités à maintenir ou à rétablir leur autonomie et à faciliter leur place dans la société ; — mener avec eux toute action susceptible de prévenir ou de surmonter leurs difficultés. »

En effet, les secteurs d'intervention des travailleurs sociaux sont nombreux. La profession d'assistante varie en fonction de sa spécialité et de l'institution dans laquelle elle travaille : écoles, administrations, fonds d'allocations familiales, prisons, établissements de santé, etc.

Lire également : Pourquoi se reconvertir dans le social ?

Le travailleur social dans le secteur de la santé

Dans le secteur de la santé, le travailleur social peut travailler dans des hôpitaux, des cliniques, des maisons de soins infirmiers ou même en tant que libéral. Au sein des institutions, il « vise à faciliter les formalités à accomplir par les patients et leurs familles afin d'obtenir des prestations et une assistance de toutes sortes : administratives, sociales, financières, etc. »

Face à l'annonce d'une maladie ou d'une situation d'urgence, le patient peut être amené à communiquer avec un travailleur social. Les maladies chroniques placent souvent les patients dans des situations où un travailleur social peut fournir une aide très utile.

En effet, la maladie entraîne des changements dans le rythme de vie et peut entraîner une baisse importante des revenus ainsi que des arrêts de travail prolongés ou fréquents.

C'est face à ce genre de situation que se posent un certain nombre de questions : « Comment seront pris en charge mes soins ? « Quoi ? devrais-je faire au sujet de mon employeur ? » « Je suis à la retraite, cela change-t-il quelque chose ? « Qu'est-ce que je vais faire ? » « À quoi ai-je droit ? « Quels sont mes droits ? ». Toutes ces questions légitimes que vous allez vous poser, le travailleur social pourra y répondre.

Cependant, le rôle du travailleur social n'est pas nécessairement de tout prendre en charge pour vous, mais de vous aider à résoudre vos problèmes. Le travailleur social doit vous laisser un acteur tout en vous accompagnant et en vous aidant à prendre les meilleures décisions.

Entretien avec un travailleur social

Pour mieux comprendre le travail d'une assistante sociale au quotidien, Elodie Verneuil, fondatrice de Guiding our Elders, a accepté de répondre à nos questions.

Comment se passe la gestion du retour d'un patient à la maison ?

« Tout d'abord, j'évalue avec la personne et/ou sa famille les besoins à domicile afin de pouvoir élaborer un plan de soutien. Nous discutons de la situation médicale de la personne et de l'organisation avant hospitalisation afin d'évaluer les nouveaux besoins et donc de modifier l'organisation si nécessaire. Pour la mise en œuvre des soins infirmiers, je demande au médecin traitant de savoir quel type de soins sera nécessaire à domicile. »

« Après cela, soit la famille veut prendre soin de l'organisation et je donne simplement des pistes de recherche ou des noms d'infirmières sur le secteur, si j'en connais. Et si ce n'est pas le cas, je m'en occupe plutôt que de la famille. »

« De plus, je contacte les infirmières par téléphone car je n'ai pas d'autre solution, mais c'est parfois difficile, surtout lorsqu'elles sont soignées. Il est difficile pour eux de répondre au téléphone et quand ils me rappellent, je suis souvent à un rendez-vous aussi. Nous opérons via une messagerie interposée. »

« Quant au transport, c'est le secrétariat médical du lieu d'hospitalisation qui s'en occupe. Je n'interviens pas dans l'organisation des soins pendant la période d'hospitalisation. C'est vrai en raison de mon travail indépendant, mais c'était également vrai lorsque j'ai travaillé dans en milieu hospitalier. »

En général, quels types de documents sociaux et de documents administratifs soutenez-vous pour les patients ?

« Dans l'ensemble, j'interviens auprès des organismes départementaux pour les demandes d'APA (assistance sociale juridique). Je travaille également avec des fonds de pension (principaux et complémentaires) ou des mutuelles. Je fais des évaluations et des demandes de protection juridique. »

« Parmi les demandes, il y a aussi celles que je fais au MDPH (Maison départementale des personnes handicapées à Paris) : mise en œuvre de l'aide à domicile, développement du logement, reconnaissance du handicap, etc. »

« Je fais également des demandes liées au logement (demande d'allocation de logement, dossier de demande de logement social, demande de relogement auprès des donateurs, etc.). J'interviens également pour l'ouverture du droit (CPAM, Mutuelles, CAF, etc.). La liste n'est pas exhaustive, mais ce sont les interventions les plus fréquentes. »

Qui contactez-vous lorsque vous avez besoin d'aide ?

« Je compte sur toutes les parties prenantes autour de la personne que je suis accompagnement (services de soins, hôpitaux, famille, médecins traitants, ambulanciers, etc.) mais aussi sur mon réseau. »

« En tant que travailleur social indépendant, je n'ai pas d'équipe de sensibilisation, je dois donc compter sur le réseau en général. »

Quels outils utilisez-vous pour trouver des infirmières libérales ?

« J'utilise beaucoup le site ameli.fr sur lequel je peux effectuer des recherches par zone géographique. En effet, j'interviens partout à Paris et je ne connais pas toutes les infirmières du service. Les répertoires ne sont pas toujours à jour et tout le monde n'y apparaît pas. »

« Ensuite, je reste en contact avec les infirmières avec qui je travaille et lorsque j'ai un bénéficiaire vivant dans la région, je peux les contacter directement.

« Cependant, il est parfois assez difficile de trouver rapidement une infirmière disponible. La raison pour laquelle les outils de ce type sur Internet me facilitent beaucoup les choses. »

Les travailleurs sociaux ont un impact important sur vos soins et votre retour à la maison. Ils s'engagent à vous aider à améliorer votre qualité de vie pendant maladie. C'est pourquoi libheros s'engage à leurs côtés, en leur fournissant un outil qui leur permet de trouver une infirmière à domicile pour prendre soin de leurs patients !

ANAS - Association nationale des assistants en travail social Ministère de la solidarité et de la santé

Découvrez également le métier d'infirmière libérale.

Show Buttons
Hide Buttons