Comment lire un bilan ?

Voir le guide du débutant : Lire un compte de résultat

Présentation

Le bilan d'une entreprise est un « tableau » de l'actif (actif) et du passif (dettes) d'une entreprise. Si le compte de résultat cherche à expliquer si l'entreprise est rentable, le bilan est utilisé pour indiquer la situation financière de l'entreprise à une date donnée. Les deux rapports communiquent étroitement, car toute écriture comptable qui n'affecte pas directement le compte de résultat aura un impact sur le bilan, et vice versa.

A lire aussi : Simon Hubert, un auteur français prolifique

Voici un exemple de bilan :

A lire aussi : Will Smith n'a jamais voulu divorcer de sa première épouse, Sheree Zampino

  • Actifs à court terme : il s'agit des actifs de l'entreprise dont la valeur peut être récupérée au cours des 12 prochains mois.
  • Actifs à long terme : actifs qu'une entreprise peut s'attendre à utiliser, remplacer ou convertir en liquidités au-delà du cycle d'exploitation actuel d'au moins 12 mois. Ces actifs sont souvent utilisés pendant plusieurs années.
  • Passifs à court terme : il s'agit des dettes de l'entreprise à être payés au cours des 12 prochains mois
  • Passifs à long terme : il s'agit des dettes de la société à payer après les 12 prochains mois.
  • Capitaux propres : ce sont les actifs des actionnaires de la société

Ce qui doit être pris en compte dans un examen

1) La réponse est simple : tout ce qui est important (par exemple : plus de 2 % du total des actifs). Souvent, une correction du bilan aura un impact direct sur la rentabilité présentée de l'entreprise.

Par exemple, si une entreprise déclare des ventes de 200 000$ par année, mais qu'elle en affiche autant (200 000$) au bilan dans ses comptes clients, il est possible que l'entreprise n'ait jamais perçu l'argent de ses ventes. Imaginez, maintenant, un défi pour les services, ou les créances douteuses, réduisant ses comptes débiteurs de 50 000$. Cela aura un impact négatif de 50 000$ sur la rentabilité de l'année, une situation très différente de celle initialement racontée.

2) Il est également utile de vérifier si le la société a les moyens de couvrir ses obligations financières, c'est-à-dire ses passifs, avec ses actifs ou la rentabilité qu'elle génère. Plus immédiatement, on peut valider la couverture de ses passifs à court terme par des actifs à court terme (trésorerie, comptes débiteurs).

Quelques recommandations

  • N'acceptez jamais les états financiers sans demander un bilan, le compte de résultat est insuffisant pour juger de la santé d'une entreprise.
  • La valeur comptable des actifs ou des passifs au bilan n'est pas nécessairement leur valeur réelle. Par exemple, une entreprise pourrait afficher un stock de 100 000$ sur le bilan, mais sa valeur réalisable (si elle les vendait) ne pourrait être que de 50 000$. L'entreprise peut donc sembler plus solvable qu'elle ne l'est en réalité.
  • Selon l'interprétation et le cadre comptable utilisé, il est possible que des informations qui auraient dû être placées dans le compte de résultat soient placées dans le bilan. Soyez Diligent dans votre lecture.
  • Un défaut dans le bilan de clôture d'une entreprise aura souvent des impacts majeurs sur la fiscalité d'une entreprise d'une entreprise, c'est la période de l'année où la photo doit être la plus juste.
  • Si vous voulez savoir si votre comptable a fait du bon travail, demandez-lui de justifier toutes les lignes de votre bilan par des détails !